Les stages

Que vous n’ayez encore jamais touché un parapente ou que vous soyez déjà un pilote confirmé, Itinér’Air s’adapte à vos besoins et vos attentes avec différentes formules :
Cours particuliers – des moniteurs rien que pour vous.
Sessions « Découverte » – 1er contact avec l’activité.
Stage « Initiation » – Niveaux blanc, jaune orange du Passeport de vol libre FFVL.
Stage « Progression » – Niveau vert du Passeport de vol libre FFVL.
Stage « Perfectionnement » – Niveau bleu du Passeport de vol libre FFVL.
Stage « Reprise printanière » – Pour voler sereinement dès le début de saison.
Stage « Thermique – Multisites » – Explorez de nouveaux lieux et exploitez la masse d’air. Niveaux bleu et marron du Passeport de vol libre FFVL.
Stages « Init’Cross » & Cross » – Pour aller plus loin que simplement enrouler le thermique devant le décollage.
Stage « Vol Rando » – associez les plaisirs de marcher et de voler. Niveau bleu du Passeport de vol libre FFVL.

Pour consulter nos tarifs et notre planning :
Planning & tarifs Itinér’Air Parapente

Téléchargez la fiche d’inscription aux stages :
fiche d’inscription stages Itinér’Air Parapente

 

Voici comment nous voyons la formation en parapente chez Itinér’Air Parapente pour qu’un pilote devienne autonome…

1ère étape : « L’Initiation »… les 1ers pas.
C’est le 1er « vrai » stage… le point de départ de l’entrée en formation. Vous allez vous initier à la pratique du parapente et découvrir ses plaisirs.
Au regard du Passeport de Vol Libre édité par la Fédération Française de Vol Libre (FFVL), les niveaux blanc, jaune et orange seront traités lors de ce stage pour à la fois apprendre à contrôler son aile au sol et à voler (si les validations techniques – théoriques et mentales sont atteintes) mais aussi pour devenir autonome dans la préparation et le pliage de son matériel.
« Alors ça y est je peux aller voler tout seul à la fin du stage ? » Et bien non, ce sera encore trop tôt et il sera préférable de poursuivre sa progression avec une structure professionnelle avant de faire le grand pas vers le vol sans assistance.

2ème étape : « La Progression »… Décoller et atterrir parfaitement.
Après s’être initier, le but, dans toute pratique, est de progresser.
Là-encore l’école est votre partenaire privilégié pour que chaque séance, de vol ou de travail au sol, soit constructive et adaptée à votre progression (ce n’est pas celle de votre copain, copine…). Et à ce stade de la formation, l’école vous propose plusieurs formats possibles, du stage « classique » 5 jours à l’inscription sur plusieurs journées ou demi-journées encadrées.
L’objectif principal sera d’arriver à enchaîner les vols en conditions calmes (voir très calmes) pour répéter les bases du parapente à savoir la bonne gestion d’un décollage, d’un plan de vol, d’une zone de perte d’altitude, d’une approche et d’un atterrissage.
L’aboutissement de cette étape sera de valider le « Brevet Initial » qui correspond au niveau vert du Passeport de Vol Libre FFVL et qui atteste de la capacité d’un pilote à « voler sans assistance technique en conditions calmes sur site connu avec du matériel adapté » (Référence : Passeport de Vol libre FFVL).
« Bon, maintenant c’est bon, je peux aller voler tout seul comme un grand avec mes potes ! » Même si les connaissances techniques et théoriques sont plus importantes maintenant, il reste encore beaucoup de chemin avant de pouvoir être totalement autonome. Cette 2ème étape dite « Progression » doit effectivement vous permettre de faire vos 1ers vols sans assistance mais, comme le dit le niveau vert du Passeport de Vol libre, sur un site que vous connaissez très bien et dans une aérologie calme (encore plus calme que lorsque vous étiez en école puisque là vous n’aurez pas de moniteur à la radio pour vous guider et vous aider si besoin). Il faudra donc bien choisir ses créneaux de vols et ne pas se dire « il y a du monde en l’air, c’est bon je peux voler ! ».

3ème étape : « Le Perfectionnement »… le début de l’autonomie.
Maintenant que vous êtes sur le chemin de la progression, il va falloir vous perfectionner pour devenir un pilote dit « autonome » en toutes conditions et sur tous les sites.
Et ça veut dire quoi « un pilote autonome » à ce stade ? C’est un pilote qui a une capacité d’analyse suffisamment développée pour lire les conditions aérologiques et les mettre en rapport avec son niveau technique. C’est ensuite un pilote qui a des capacités techniques lui permettant de gérer sans problème et tout seul son décollage, son plan de vol en mesurant son éloignement de l’atterrissage (appelé « cône d’autonomie) ainsi que la construction de son approche et de sa prise de terrain pour poser ses pieds là où il l’a décidé et sans encombre. Bref, c’est un pilote qui sait voler à son niveau en sécurité !
L’objectif ici sera donc de voler, de voler, de voler… mais aussi de ne pas oublier le travail au sol pour parfaitement maîtriser son aile lors de la phase de décollage. Le focus sera aussi porté sur l’analyse des conditions et des sites.
Tout ça pour arriver à valider le 2ème brevet en parapente, correspondant au niveau bleu du Passeport de Vol Libre, à savoir le « Brevet de Pilote » qui atteste de la capacité d’un pilote à « Voler sans assistance en local de différents types de sites et en conditions variés, ainsi que d’être capable d’exploiter les conditions du jour » (référence : Passeport de Vol Libre FFVL).

4ème étape : Devenir un pilote « complet »… en respectant les étapes et quelque soit le temps que ça prendra.
Une fois que vous serez autonomes partout et en conditions variées, votre marge d’amélioration sera très grande. Et pour devenir encore plus performant, il faudra bien sûr pratiquer très régulièrement mais aussi observer, vous intéresser, échanger…
Vous aurez le niveau pour voler seul mais le passage dans des structures professionnelles, en ciblant des axes de progression précis, sera sans aucun doute une aide pour ne pas « stagner » (même si ça vous arrivera et heureusement !) et rendre plus précis votre pilotage, votre analyse, vos prévisions et votre compréhension générale de l’activité.
Les écoles proposent ce genre d’accompagnement à travers les journées ou stages cross, thermiques, SIV… ainsi que les sessions de préparation au brevet de pilote confirmé (niveau marron du Passeport de Vol Libre édité par la FFVL).

 

L’essentiel : Pratiquez selon ses envies…
C’est finalement la chose la plus importante. Ne cherchez pas à ressembler aux autres où à voler pour faire « comme les autres ». Volez selon vos envies, votre forme du moment, vos objectifs (décoller juste pour le plaisir d’un plouf de fin de journée est déjà un objectif en soi). Sachez renoncer sans regretter (un dicton dit « il vaut mieux être bien au sol que mal en vol ») et n’oubliez pas d’aller jouer souvent avec votre aile au sol, face et dos voile, vous n’en serez que plus serein au décollage. Sachez aussi vous remettre en question et vous analysez vous-même face à votre pratique pour voler en sécurité.

 

Itinér’Air Parapente vous accompagnera avec plaisir dans toute votre progression. Nous sommes convaincus, et pas par intérêt commercial même si c’est notre métier, que le passage en école, en parapente, ne se fait pas qu’au début de sa vie de pilote. A partir d’un certain niveau il y a différentes façons de continuer à progresser (clubs, pôles, compétitions, pratique régulière…) mais les structures professionnelles permettent d’avoir un regard précis et extérieur sur votre niveau de pilotage, d’analyse et de compréhension.
N’hésitez pas à nous contacter, nous pourrons réfléchir ensemble la formule qui vous correspond le mieux car chacun est différent.